Newsletter Connectée #1 - Un regard sur le passé


Bienvenue dans notre tout nouveau rendez-vous hebdomadaire.


Le texte que vous vous apprêtez à lire est la Newsletter Connectée du 11/10/20.

Vous souhaitez recevoir les prochaines Newsletter Connecté à l'heure ? Inscrivez-vous en cliquant ici, c'est gratuit.


-------------------------

Ces temps ci on ne va pas se mentir, on manque un peu de positif... Avec tout ce qu'il se passe, les énergies sont lourdes.... A l'inverse de toute cette pesanteur nous avons besoin de sourires, d'espoir, de joie et de bonne humeur ! Je me suis dit "Comment est-ce que je peux faire cela pour ma communauté ? 🤔" C'est comme ça qu'est née la Newsletter Connectée ! Chaque dimanche matin à 10h vous retrouverez un billet d'humeur pour faire le point sur la semaine écoulée et préparer la nouvelle semaine à venir dans la bonne humeur et la positive attitude. J’en profiterai pour vous partager mes coups de coeur, mes réflexions et je reviendrai sur les commentaires marquant que vous m'avez laissé sur les réseaux sociaux. Et si le thème le permet, j'y ajouterai des exercices de développement personnel et de gestion des émotions Bref, un joli fourre tout résolument positif qui permet de réfléchir et de penser autrement, tout en se faisant du bien ! Alors concept de franchise et de sincérité : nous allons construire le style ensemble sur ces 2-3 premiers envois, donc n'hésitez pas à me faire vos retours en répondant à cet email. Si le concept vous plait, vous n’avez rien à faire : vous recevrez tous les dimanches matin la Newsletter Connectée. Et si le concept ne vous plait pas, vous pouvez vous désabonner grâce au lien tout en bas de l’email. J'ai bien conscience que cela ne plaira pas à tout le monde : et ça tombe bien car ce n'est pas le but car plaire à tout le monde au final... c'est ne plaire à personne. Et comme le but de tout cela n'est pas de plaire mais bien de partager, si ce que je vous partage ne vous plait pas, ne vous faites pas plus de mal 😃 et n'ayez aucune culpabilité à vous désabonner 🙏 Let's go pour cette Newsletter Connectée #1 Si vous êtes à ce point de votre lecture c'est que je ne vous ai pas perdu en route ! Bravo 👏 Jeudi soir j’étais assis tranquillement sur mon canapé, il devait être 23h et j’étais en train de scroller mon fil d’actualité Instagram et une citation m’a interpellé  « Ceux qui regardent en arrière ne sont personne » 🤔 WHAT ???? 😵 Je me suis arrêté quelques instants dessus car je n’arrivais pas à comprendre le sens. Pourtant d'habitude je comprends très vite ce genre de petites citations... La seule chose que mon cerveau comprenait c’est qu’il fallait regarder devant si on voulait être « quelqu’un »… Ca me semblait complètement idiot... Et pourtant cette citation avait été likée des milliers de fois ! Je me suis dit que mon cerveau avait du rater un épisode... Du coup je me suis demandé, "si je regarde ma vie en arrière, est-ce que j'y verrai "personne" ?" Et au XXIème sicècle quoi de mieux pour faire une review de sa vie que de piocher dans mon téléphone des vieilles photos !  Du coup j’ai recherché ces vieilles photos, il y en avait tellement... j'en ai sélectionné quelques unes qui me rappelaient de beaux et bons moments : mes premiers plateaux TV, mon mariage, les conférences que j'ai donné, la sortie de mon premier livre, notre déménagement en Bretagne...




Et là je me suis dit "Ah oui quand même, j'en ai fait des choses, j'en ai vécu de belles aventures" ! Et c'est transposable à toutes les vies. Regardez dans votre téléphone, je suis certain que vous y trouverez de bons et beaux souvenirs. Quand on est dans le train train de sa vie quotidienne on ne repense plus à toutes ces choses. En tout cas pour ma part je fonctionne comme ça. Je l'ai vécu puis classé dans ma mémoire, inutile de me le rappeler tous les jours.  Et je me disais "ces expériences ne te définissent pas". Par exemple je me suis souvent dit "ce n'est pas parce que j'ai fait de la télévision que je suis meilleur qu'un autre". J'ai souvent remisé ça sur le facteur chance mais jamais vraiment sur le facteur travail. Alors que pourtant... toutes ces expériences professionnelles proviennent du facteur travail plutôt que du facteur chance... Et la réflexion qui m’est venue c’est « je ne suis pas « personne » » , la preuve en photo !  Ok mais tous ces souvenirs étaient de bons souvenirs qui me permettent aujourd’hui d’être fier et de me dire « je l'ai fait, je l'ai vécu et cela m'a appris tant de choses»… Mais que se passerait-il si je retrouvais de mauvais souvenirs ? Du coup j’ai cherché d’autres photos… et j’ai fini par trouver ! - Une conférence où je me suis complètement rétamé et ou j’ai eu la honte de ma vie - Mes études de médecine que j’ai raté - Le cancer du sein de ma mère (d’ailleurs dans le cadre de Octobre rose, on en parlera dans la Newsletter Connectée de la semaine prochaine) - Les ami(e)s que j'ai perdu Et j’en ai trouvé plein d’autres encore…. Comme tout le monde je pense !  Si vous n'avez pas de mauvais souvenirs, faites le moi savoir : je veux votre formule magique 😂  Mais étrangement, ces mauvais souvenirs n'étaient pas douloureux et ne représentaient pas aujourd'hui un frein ou un quelconque blocage dans ma vie. Certains pouvaient me rendre nostalgique, mais ce n'était pas douloureux. Toutes ces expériences étaient intégrées. Qu'est-ce qui est intégré au final ? Même s'il est plus facile de s'en rendre compte avec les mauvais souvenirs qu'avec les bons... ce qui est intégré c'est l'apprentissage issu de l'expérience. L'apprentissage c'est la leçon qu'on tire de nos expériences. Et ce sont ces mêmes leçons qui nous façonnent et qui rendent nos vies uniques. En écrivant ces lignes, je pleure. Non pas de tristesse, mais de joie. Parce que je l’ai vécu. Et ce que j’ai vécu fait de moi qui je suis aujourd’hui. Que ces souvenirs soient bons ou mauvais, je les ai vécu et ils m'ont permis d'en tirer une expérience. Si certains ont créé des souffrances, d'autres ont créé du bonheur. Alors est-ce que regarder derrière fait de nous "personne". Au final je pense que c'est tout le contraire. Regarder derrière c'est regarder son chemin de vie qui a justement fait de nous "quelqu'un". Regarder derrière c'est définitivement être quelqu’un. Et à vrai dire, je ne suis pas du genre à parler du passé. Ce qui a été vécu a été vécu, fait et n'est plus à faire. Mais plus les années passent et plus je me rends compte que c'est une erreur. Il faut chérir son passé et ne pas rester bloqué dedans. Regarder son passé c’est être en conscience de ce qui nous a construit et être le témoin de ses propres changements, qu’ils soient bons ou mauvais. C’est valider ce que l’on a su dépasser et se rendre compte de ce que l’on pas encore dépassé et qui reste à régler. Ce n’est pas pour rien que beaucoup de psychothérapies s’intéressent au passé, c’est le passé qui nous permet de faire le bilan de nos faiblesses et surtout de nos forces. Le passé est un acquis, le futur est à construire. Et toi, si tu prends ton téléphone et que tu regardes 5-6 ans en arrière qu’y vois-tu ? Quels souvenirs retrouves-tu et qui font de toi la personne que tu es aujourd’hui ? Si tu as besoin d’aide, je t'ai concocté un petit exercice que tu peux télécharger en cliquant juste ici. Tu y trouveras un tableau avec 4 colonnes, je t’ai mis le mode d’emploi dans l’exercice 😃 Alors si aujourd'hui par moment tu doutes de toi, de tes valeurs et de la personne que tu es, regarde en arrière et vois tout ce par quoi tu es passé. Fierté et gratitude du chemin parcouru 🙏 Je te souhaite une semaine lumineuse, Prends soin de toi,

Ethan


Vous souhaitez recevoir les prochaines Newsletter Connecté à l'heure ? Inscrivez-vous en cliquant ici, c'est gratuit.


© 2012 - 2020 par EM CONSULTING - Toute reproduction interdite. SIRET : 751 973 868 

ADELI : 56 62 9145 6 - EM CONSULTING RCS LORIENT - CGVU - Mentions légales